B1 Sint-Pieter

B1 Sint-Pieter

La première réalisation de l'asbl De Scute a été la construction d'une réplique d'un Scute de Blankenberge, un bateau de pêche traditionnel, qui a été lancé en 1999 sous le nom de B1 Sint Pieter.

informations sur le Sint-Pieter

La merveilleuse histoire du B1 le Scute de Blankenberge,voir blog Eric Gassée.

cotre-pilote

le cotre-pilote

Actuellement les bénévoles de l'asbl De Scute construirent une réplique d'un cotre-pilote du 19ième siècle, dont le lancement est prévu pour 2008.

informations sur le cotre-pilote

B72 Jacqueline-Denise

B72 Jacqueline-Denise

L'asbl De Scute gère aussi le Jacqueline-Denise, une chaloupe de pêche authentique qui a été restaurée par la ville de Blankenberge et lancée de nouveau en mai 2006.

informations sur le Jacqueline-Denise

maritiem Scutemuseum

musée maritime

Depuis mai 2008, l'asbl De Scute dispose d'un modeste musée avec des objets, dessins, photographies et DVD sur la pêche Blankenbergeoise, et aussi un modèle à l'échelle d'un Scute de Blankenberge.

informations sur le musée maritime

construction d'un doris

construction de quatre doris

Sous l'impulsion et les directives de Johan Louwage l'asbl De Scute a mis à profit la période hivernale 2014-2015 pour construire quatre doris.

Le doris est une embarcation d'origine américaine en bois à fond plat, de longueur hors-tout de cinq à six mètres, propulsée à la voile, à l'aviron ou au moteur.

L'origine n'est pas vraiment definiée. Le nom Dory proviendrait du nom de l'épouse de l'architecte canadien qui a conçu cette embarcation.D'autres sources défendent la thèse que la nom Dory viendrait du nom du fleuve Douro

Le doris a été créé en Amérique et utilisé à l'origine pour faciliter le départ de plage puis pour la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve jusqu'au début du xxe siècle.

C'est vers 1877, que les navires de Fécamp, Granville et Saint-Malo, commencèrent à utiliser des doris américains pour la pêche sur le grand banc, avec salaison à bord. L'emploi du doris se généralisa et le doris fut adopté par tous les armateurs français, vers les années 1880-1885. D'où le terme également utilisé doris des bancs. Leur conception permettait de les empiler pour les stocker sur le pont de la goélette menant la campagne.

→Pour plus d'informations consultez Wikipedia: Doris

→ Voir aussi:La pêche à la morue

→ Voir aussi: Des grands bancs de Terre-Neuve à Blankenberge

Sainte Yvonne

Sainte Yvonne DK 1958

Le Sainte Yvonne est un crevettier du type Dundee bâti probablement à Calais en 1931.

Il a une longueur de 9m20 et sa largeur mesure 3m20.

Le Sainte Yvonne fut durant des années un navire très remarqué dans le chenal du port de Nieuwpoort. De 1960 jusqu'à la dernière décennie du siècle précédent le Sainte Yvonne a inspiré un nombre innombrable de photographes amateurs flânant le long du chenal de Nieuwpoort.

Bien que délaissé et dans un état pitoyable le Sainte Yvonne a su par sa ligne remarquable charmer Jan Vandamme, constructeur de navires classique. Il racheta en 2004 le Sainte Yvonne dans le but de restaurer ce magnifique bateau et de lui donner une seconde vie.

Par manque de temps Jan Vandamme a demandé à l'asbl De Scute de prendre la relève et d'en assurer la reconstruction complète.

Ce projet est pour l'asbl De Scute une véritable aubaine et permet ainsi d'affûter ses connaissances dans la reconstruction de vieux gréements. Les travaux ont débuté récemment et se prolongeront durant plusieurs années.

L'histoire de ce navire sera prochainement publiée sur notre site.

Blog Eric Gassé

Blog Eric Gassé/>
	</DIV ID=